YÔKAI, Étrange nuée | Beau livre

Auto-édité par NUÉ Papier | 500 exemplaires numérotés | imprimé par l'imprimerie Escourbiac | 16,4 cm x 25,5 cm | 124 pages

Déambulation graphique et colorée en compagnie des Yôkai, étranges et malicieuses créatures du folklore japonais, composée par Mitsuko Meignien et Perrine Sacré.

 

>> Pour commander le livre, rendez-vous sur notre BOUTIQUE EN LIGNE <<

NUÉ Papier • Éditions de beaux livres

Inaugurée en juin 2016, NUÉ Papier est la partie auto-édition de NUÉ, composée de Mitsuko Meignien, Juliette Rivrin-Ricque & Perrine Sacré. NUÉ Papier crée, édite et diffuse des livres illustrés et des cartes.

 

Yôkai, Étrange nuée est son second ouvrage.

En cohérence avec l'univers nippon, sa couverture est en SHIN DANSHI contrecollée sur SIRIO COLOR. Le livre est entièrement nappé de nuit. Clos sur une étagère, la tranche bleu métallique miroitant ses mystères attire le chaland curieux. À son ouverture, il assiste aux apparitions. Elles émergent des teintes obscures, des encres nébuleuses impreignant le papier SYMBOL TATAMI.

"Strident est le cri du Nue qui se faufile dans la nuit sur ses pattes de tigre..."

Préface de l'ouvrage

Un esprit, un fantôme, un monstre, un démon, une divinité, un objet doué d’une âme, un animal fabuleux, hybride, ou à métamorphose...

 

YÔKAI est une créature fantastique, un phénomène mystérieux, une présence étrange qui n’appartient pas à notre monde. Dans la culture japonaise, les yôkai sont le vivarium dont se nourrit tout l’imaginaire populaire du surnaturel. Ainsi, ces êtres folkloriques protéiformes et d’une diversité étonnante apparaissent, se transforment, disparaissent, se déforment, jettent un sort, volent une caresse, poussent un cri... déchirant le voile de notre monde tangible et rassurant. Cette malice étrange et étrangère qui leur est propre semble à la fois incarner et se jouer d’obsessions et de fantasmes, de peurs et de désirs bien humains.

 

C’est cette malice de l’être imaginaire, insaisissable dans sa substance et dans sa forme, qui effraie autant qu’elle séduit, qui fascine comme elle répulse.
YÔKAI est nébuleux et incandescent. Innocent et cruel.
Comment le saisir...?
Lui qui surgit de l’obscur, se dévoile en demi-teinte, sort des eaux profondes ou de contrées crépusculaires...
Le Yôkai est-il bon ou mauvais ? Petit ou grand ?
Est-il rêve ou cauchemar ? Dévore-t-il concombre ou enfant ?
On n’y voit pas clair, mais on le perçoit...
Le Yôkai est là.
L’obscurité flamboyante de ces pages s’ouvre à vous dans une plongée à la découverte de quelques Yôkai élus, interprétés et racontés.


Pourtant, ils nous échappent encore...

 

Juliette RIVRIN-RICQUE

Cette zǒu yuè (走月, promenade sous la Lune) s'est animée lors de l'évènement YÔKAI le 07/11/2018.

 

Le showroom d'architectes d'intérieur Rouge Ardoise a prêté ses murs pour des projections de Yôkai, animées par Kevin Fafournoux. 

 

Derrière un fauteuil capiteux, un immense tableaux, un somptueux végétal, les pages du livres se sont dissimulées. Les visiteurs écoutent l'histoire de Rokurokubi, de Kappa, de Kitsune ou de Tanuki racontées par la comédienne Flore Babled, attendent une dédicace, dégustent un verre de Umeshu ou de Sake. 

Découvrir un autre livre signé NUÉ Papier

Le premier né de l'auto-édition NUÉ Papier se prénomme Synchronies stambouliotes. Sous la couverture marbrée, se dévoilent des échanges sur la ville d'Istanbul.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus J'ai compris